• La jalousie celeste

    Scènes réalisées avec Lacorys, lien original ici.

    La jalousie céleste

     

    Scène 1

    Les dieux akkadiens s'envient, Sin la Lune va sur le Mont Zagros pour s'exprimer face à cette situation.

    Sin s'approchant d'un miroir avant de se confronter à Shamash

    Encore une nouvelle journée, une journée que je ne pourrais toujours pas contempler, terrer dans l'obscurité lunaire. Mon teint blafard ne me quitte jamais, aussi blanc que le neige, aussi pâle qu'un mort. Je ne suis qu'une ombre, l'ombre du Soleil, du dieu Shamash. Ô toi, Roi Soleil (il pointe son compagnon) pourquoi as-tu dérobé ma lumière ? La tienne ne te suffisait-elle pas ? Faudrait-il que tu sois brûlé tandis que je reste glacé ? Tu es lumineux, éclairant la voûte céleste, je suis opaque, me fondant dans un ciel glacial. Un Soleil d'or contre une Lune blanchâtre. Joie. Tristesse. Je suis le Dieu Lune, Sin, pourtant, je n'ai de cesse de réfléchir ta lumière, ne pouvant pas la créer par moi-même. La nuit, personne ne me regarde, tout le monde dort. Le jour, je disparais pendant que les hommes se lèvent, heureux de vivre sous le Soleil. On me voit si rarement, seulement pour les cérémonies... (il s'arrête un instant avant de reprendre plus lentement) Non, la Lune n'est pas la mort, ce n'est pas une fin, c'est le renouveau, la renaissance. Toi, Shamash, mon grand Dieu Soleil, tu n'es rien, non, tu n'es rien sans ton alter, sommes-nous si complémentaires ? Je ne le pense pas. Voilà pourquoi je te défie aujourd'hui au sommet de la montagne.

    Shamash lui répond sur un ton calme

    M'envier est une erreur, certes, je t'ai dérobé ta lumière mais n'ai jamais souhaité la guerre avec toi. La vie a fait de moi le roi, le dieu Soleil. Sur mes épaules reposent le lourd fardeau de rayonner chaque jour pour apporter la chaleur. Mais comment faire lorsque je ne la ressens plus ? (il marche le tour de la scène) Même si je suis si lourd, le poids aride sur mes épaules me dépasse alors que toi, l'astre lunaire, es si léger, pourquoi te plains-tu ? Le soir tu te reflètes dans une éblouissante pleine lune. Tu es tellement magnifique dans le noir, parmi les étoiles qui accroissent ta beauté. Il est si plaisant de te contempler contrairement à moi, Sin, tu ne peux me regarder sans perdre la vue. Chaque jourala même rengaine, mes nuits s'amenuisent, le jour m’ennuie. (il fixe avec insistance son compère) Je te propose doncun marché, nous qui sommes épuisés de notre vie : échangeons-les. 

    Sin s'avance plein d'espoir

    Faisons-le, tu deviendras la Lune et moi le Soleil.

     

    Scène 2

    Rien ne se passa comme prévu. Sin n'arrivait pas devenir le Soleil, Shamash ne supportait pas le rôle de la Lune. Ils étaient trop fiers, trop orgueilleux pour demander de l'aide à l'autre. Par conséquent, le ciel s'assombrit jusqu'à ne plus transmettre aucune lumière. Le chaos régnait en maître à cause d'une ancienne jalousie. Le tonnerre grondait, la pluie diluvienne grondait, les récoltes et le bétail mourraient. Le Soleil dépossédé, la Lune désabusée, aucun des deux n'arrivaient à se résigner. Les hommes ne les célébraient plus, il fallait se rendre à l'évidence, les dieux devaient reprendre leur place avant de régner sur un monde mort. C'est ainsi que Shamash alla retrouver Sin.

    Shamash courant vers l'ex-Lune

    Nous ne pouvons pas supporter de voir notre peuple affamé comme s'il vivait en enfer. Sin, arrêtons ou nous allons tous mourir. Regarde donc notre sœur, Ishtar l’Étoile… Elle ne peut plus briller, apporter la vie sur Akkad.

    Sin les larmes aux yeux

    Tu as raison, nous sommes incapables de continuer cela. La charge est bien trop douloureuse. La jalousie ne nous a laisséaucun répit durant toute notre longue vie.Je t'ai envié, tu m'a envié, et finalement aucun de nous ne peut supporter le poids de l'autre. (il enlace Shamash avant de reprendre son rôle)

    Shamash reprend des forces

    Je préfère de loin ma personne ! (il le regarde dans les yeux) Sin ma lune, je te promets de continuer à te contempler la nuit, à t'encourager ! Soit fier d'être parmi les étoiles !

    Sin avec entrain

    Et toi Shamash mon soleil ! Toi qui apporte la chaleur et qui illumine les cœurs, à chaque aube et à chaque crépuscule je te tiendrai compagnie, pour qu'on puisse enfin te regarder sans brûler grâce à mon opacité. Ensemble nous sommes l'harmonie, soyons fier de notre identité !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :